Le projet de jumelage CTTP2-DZ21

Le projet de jumelage CTTP2-DZ21 intitulé : Accompagner l’Organisme National de Contrôle Technique des Travaux Publics (CTTP) dans l’amélioration des techniques d’aménagement et d’homologation liées à la sécurité routière et aéroportuaire. Ce projet est financé par l'Union Européenne au profit de l'administration algérienne (Ministère des travaux publics -CTTP). La mise en œuvre de ce projet est confiée à un consortium Franco-belge.


C'est quoi un jumelage ?

Le jumelage institutionnel est une initiative lancée par la commission européenne en 1998 dans le contexte de la préparation à l’élargissement de l'union Européenne. C’est un instrument développé initialement pour les pays candidats à l’adhésion à l’UE, puis élargi aux pays du voisinage. C’est un outil de coopération qui a pour but d’améliorer les capacités de l’institution bénéficiaire au regard de l’acquis communautaire. Le jumelage est une opportunité d’échange d’expertise et de transfert des connaissances entre les pays européens et les pays bénéficiaires. Les projets de jumelage doivent aboutir à des résultats opérationnels obligatoires pour le pays bénéficiaire. Dans le cadre de la politique européenne de voisinage PEV , ce dispositif est étendu aux pays de la zone sud de la Méditerranée depuis 2004. L’UE a signé avec ceux-ci des accords d’association visant à approfondir la coopération euro-méditerranéenne. Le présent projet DZ21 s’inscrit dans ce cadre . L'Unité de Gestion du Programme "UGP" est chargée d’exécuter le Programme de mise en œuvre de l’Accord d’Association Algérie-Union européenne.


Projet CTTP2-DZ21

  • Le projet de jumelage CTTP2-DZ21 est intitulé : Accompagner l’Organisme National de Contrôle Technique des Travaux Publics (CTTP) dans l’amélioration des techniques d’aménagement et d’homologation liées à la sécurité routière et aéroportuaire.
  • Bénéficiaire direct : Organisme Algérien de Contrôle Technique des Travaux Publics (CTTP)
  • Durée de la mise en oeuvre: 2 ans
  • Ce projet est porté par un consortium Franco-belge, les organismes participants sont les suivants :
    • 1. Coté français :
        IFSTTAR  Cerema   DGITM    DAEI (Direction des affaires européennes et internationales),
           Expertise France  (Agence Française d’Expertise Technique Internationale)
    • 2. Coté Belge :
        IBSR  (Institut Belge pour la Sécurité Routière)
    • 3. Deux prestataires privés sur appels d’offres :
        • Organisme certificateur pour les équipements de la route
        • Organisme d’ingénierie aéroportuaire

Interlocuteurs

Coté États-membres (France et Belgique)

  • Chef de projet principal : Ferhat HAMMOUM (IFSTTAR)
  • Chef de projet junior : Jean-François GAILLET (IBSR)
  • Point de contact DAEI: Marie-Joelle COUTURIER
  • Conseiller Résident de Jumelage (CRJ) : Smail HAMLAT
  • Assistant (e) CRJ : Katia CHEKOUR
  • Experts à court Terme du consortium (ECT) : Environ 45
  • Responsable de la gestion administrative et financière du projet : Astrid BOCHER (Expertise France)
  • Coté bénéficiaire (CTTP- Algérie)
  • Chef de projet : Abdelhalim FOUL (CTTP)
  • Homologue du CRJ: Abdeldjalil SABBA (CTTP)